Accueil > A Lire > Divers > D’un ami terrien

D’un ami terrien

mardi 23 décembre 2008

Le groupe de dangereux pacifistes enfin aux mains des autorités anti-terroristes.

Un nouveau groupe de dangereux terroristes a été arrêté, il se fait appeler le comité invisible…
Il s’était retranché dans la petite épicerie de Tarnac,
un village de 350 habitants.
150 policiers furent mobilisés pour l’arrestation.
Hé ! Six mois qu’ils l’observaient leur parti imaginaire…
Une nuit que la brigade antiterroriste était en filature,
ils virent Pikachu et Dorothée près d’une voie de chemin de fer (200km) qui fut sabotée cette nuit-là, interrompant sans risque pour les usagers, le trafic des trains. Ils conclurent très vite à la culpabilité des suspects surtout après avoir appris que le véritable nom de Pikachu était en fait Julien Coupat. Et Coupat, c’est presque « coupable »… vous entendez : « julien coupa-at-ble ».
Dés Le lendemain le comité invisible était arrêté par des agents en
cagoule, sans preuve, et mis en garde a vue sous législation antiterroriste.
Si ça ce n’est pas de l’efficacité !
D’après les habitants, les jeunes (d’une trentaine d’année) avaient déjà commis d’horribles attentats potagers en plantant par exemple leurs carottes à l’automne.
Et puis ils écrivaient des livres tard la nuit dans leur bibliothèque.
En plus, ils se partageaient le travail à l’épicerie pour avoir plus de temps libre et pouvoir mener sur le côté des actions fantasmatiques comme leur combat contre des éoliennes, euh ! des moulins…
La police a fouillé (des heures) leur ferme et a trouvé de nombreuses pièces à convictions. Les heures de départ et d’arrivée de trains, sous forme de documents SNCF ; du matériel d’escalade, sous forme d’échelle ; et puis plein d’autres trucs imaginaires.
Dans tout ce gloubigoulba médiatique, nous avons même trouvé un nouveau mot pour les gens qui jardinent … C’est désormais l’ultra-gauche, et elle contient en germe des groupes comme Actions Directe soit l’ultra-gauche pro-active avec des électrolytes. N’approchez en aucun cas de ces groupes, il paraît qu’ils sont tellement noyautés par l’extrême droite et la police, qu’il n’y a carrément plus de groupe du tout et puis comme tout le monde le sait, l’extrême droite et la police sont extrêmement dangereux quand ils forment des groupes d’ultra-gauchistes avec électrolytes.
Bien que, pour le moment moins fanatiques et seulement ultra-gauchistes, ces individus ont vraiment écrit des trucs hyper-violents, je le sais on me l’a dit !Et puis j’ai lu les titres de leurs livres, c’est pas des rigolos hein : « Introduction à la guerre civile », « L’insurrection qui vient »,« la théorie de la jeune fille »… Les gens qui parlent de guerres civiles, d’insurrections et de jeunes filles,il vaut mieux les enfermer préventivement en attendant de comprendre ce qu’ils veulent dire.
Et puis faudrait quand même réussir à arrêter leur chef à ces autonomes, et lui, aucune trace… Ce qui pourrait faire regretter à certains d’avoir attaqué le parti imaginaire de manière inconsidérée au moment même où une armée de clowns à déjà pris place… à tous les échelons de l’appareil d’Etat.

George tintin pour la tribune, depuis la zone d’opacité offensive.